Deux spectacles pour un Centenaire !

 

 

Mon propos n’est pas de faire du beau

sur l’horreur innommable,

de faire pousser des fleurs artistiques sur l'abominable.

Il s’agit  de donner témoignage,

de porter la parole des gens du peuple,

de ceux qui ont été obligés  de faire cette guerre,

qui  l'ont subie, et qui en ont payé le prix.

 
   

Correspondance

 d'un fantôme de boue

Lettres et récits d’un poilu du Languedoc

 

 

Fantôme

 

 

 Texte : Fabien Bages

Chansons, musiques : Juliette Pradelle

Création Lumière : Jean Marie Deboffe 

Mise en espace: Patrick Hannais

 

 

Ce texte a été écrit à partir

de 70 lettres de soldats,

et de membres de leurs familles, 

habitant tous en 1914

un  village viticole de l’Hérault.

C'est la correspondance simple, 

souvent poignante et magnifique,

d’un homme tout à fait représentatif

des soldats de 14-18.

 

Correspondance d'un fantôme de boue

 

Depuis 2014: 80 représentations, 10 000 spectateurs,

    avec la collaboration de l'office national 

des anciens combattants

dans  10 départements. 

 

Prochaine représentation

27 octobre

St Hippolyte-du-Fort